Médecine de l'adolescent et du jeune adulte

La MEA offrira l’opportunité de regrouper et fusionner l’Unité Santé-Jeunes avec la Consultation des adolescents. Ces deux structures font partie du Service de pédiatrie générale dirigé par la Professeure Klara Posfay Barbe.

Mission

Cette nouvelle structure accueillera et prendra en charge des adolescents et des jeunes adultes jusqu’à 25 ans, en étroite collaboration avec le Service de médecine de premier recours.

Elle se composera d’une part, de médecins de premier recours parmi lesquels des pédiatres, des généralistes, des gynécologues, des psychiatres et des psychologues et d’autre part, d’infirmières et infirmiers auxquels s’ajoute le personnel administratif. Chaque membre de l’équipe médico-soignante est spécialisé en médecine des adolescents.

4 missions principales lui seront attribuées : 

Le bilan et l'évaluation

Cette consultation permettra à tout adolescent ou jeune adulte nécessitant un avis médical spécialisé en santé de l’adolescent de prendre un premier rendez-vous. La consultation médicale permettra ensuite de déterminer s’il faut poursuivre la prise en charge au sein de la structure MEA ou si la personne doit être adressée auprès d’une autre consultation ou un partenaire ambulatoire.

La coordination des soins

Cette consultation aura pour fonction de coordonner la prise en charge des adolescents ayant des problèmes de santé complexes. En qualité de « chef d’orchestre », l’équipe veillera à planifier et faciliter le parcours de soins tout en l’adaptant au rythme du jeune patient.

La prise en charge spécialisée

Cet ensemble de consultations s’occupera des patients avec des problématiques spécifiques grâce à des médecins spécialisés dans le domaine.

On trouvera par exemple des consultations dédiées  :

  • aux problèmes gynécologiques, psycho-somatiques, aux troubles du sommeil, aux questionnements sur l’identité du genre ou issus de la diversité (LGBTIQ+)
  • aux abus de substance, aux comportements addictifs ou aux troubles du comportement alimentaire.

De plus, certaines consultations se focaliseront sur des problèmes plus généraux chez l’adolescent avec notamment une consultation prenant en charge des patients migrants, des adolescents vulnérables ou en rupture sociale.

Enfin, la MEA abritera des consultations qui reposent sur un important travail en réseau, en particulier pour les maladies chroniques ou le suivi médical des patients transgenres et non-binaires. Donner un deuxième avis ou faciliter la transition vers la prise en charge adulte feront également partie des missions de cette structure spécialisée.

La liaison 

Un important travail de liaison au sein des HUG existe avec les unités de pédiatrie, de pédopsychiatrie ou d’autres services spécialisés en particulier celui des urgences et avec les différentes unités de chirurgie, médecine et de spécialités médicales (endocrinologie, gastro-entérologie, psychiatrie adulte, etc.)

Cette mission de liaison perdurera à l’ouverture de la MEA et ce au bénéfices des adolescents et des jeunes adultes. La force de ce réseau interne réside dans le partage d’expertises et de compétences.