La future Maison de l'enfant et de l'adolescent réinvente l'hôpital

En intégrant la culture, les arts et les sciences, la future Maison de l’enfant et de l’adolescent (MEA) ouvrira une large fenêtre sur la Cité.

Elle accueillera dès 2023 des enfants ou adolescents âgés de 0 à 25 ans.

Centrée autour de la médecine de l’adolescent et des soins psychiatriques de l’enfant et de l’adolescent, la MEA représentera un concept unique en Europe. Elle placera Genève comme centre d’excellence en Suisse, en offrant en un seul lieu une chaîne de soins complète (consultations ambulatoires, hôpitaux de jour, lits d’hospitalisation) et en intégrant des activités culturelles.

La construction de cette Maison, débutée en février 2020, est majoritairement financée par une fondation privée genevoise et la fondation Children Action.

2018

Démolition
de la médecine dentaire

2019

Autorisation
de construire

2020-2023

Travaux
et aménagements

Printemps 2023

Ouverture et accueil
des premiers patients

Le concept de soins

La petite enfance, l’enfance et l’adolescence sont des périodes de fragilité et de vulnérabilité. L’ambition de la MEA est d’offrir une prise en charge adaptée à ce jeune public en lien étroit avec les médecins de ville.

Il s’agit également de créer une passerelle entre le monde médical et les domaines scolaire, social et culturel pour déstigmatiser le lieu, favoriser l’interdisciplinarité et faciliter les relations avec le monde extérieur.

L'ouverture sur la Cité

La MEA sera un lieu ouvert, accessible à tous.

« L’entrée bourdonnera d’une vie inédite pour un établissement de soins. Il y aura une salle de musique, une autre polyvalente sport-spectacle et le Bioscope, consacré à l’éducation à la santé à travers les sciences, sans oublier le potager et ponctuellement, des festivals de cinéma »

Paola Flores

Responsable des partenariats aux HUG et à l’initiative de ce projet.

Le projet architectural

Le futur bâtiment disposera d’une surface de 12 600 m2, répartie sur six étages.

A l’issue du concours d’architecte lancé en juillet 2016 comprenant également l’aménagement des espaces extérieurs, c’est le bureau genevois CLR architectes, associé à l’architecte-paysagiste Pascal Heyraud, qui a été choisi pour son projet dénommé Zig Zag Zoug.

Dossier de presse

Le financement du projet

Le budget de construction
est estimé à 75 millions de francs.

Il est financé à hauteur de 40 millions de francs par une fondation privée genevoise et de 5 millions par la fondation Children Action. Les 30 millions restants sont financés par les HUG.