Le bâtiment

Pour dessiner ce nouveau bâtiment de soins, les HUG, en collaboration avec l’Etat de Genève, ont lancé en 2016 un concours d’architecture auquel ont participé de nombreux bureaux.

38 projets architecturaux ont été proposés dans le cadre de ce concours et c’est le projet Zig Zag Zoug, présenté par l’équipe composée de CLR architectes, basé à Genève, et de Pascal Heyraud, architecte-paysagiste, basé à Neuchâtel, qui a été retenu par le jury.

Situation

Pour réaliser ce projet, les Hôpitaux universitaires de Genève ont bénéficié d’une opportunité unique à savoir la libération des bâtiments de médecine dentaire. Les équipes ont en effet déménagé au Centre médical universitaire en 2017.

La MEA se situera au Boulevard de la Cluse 26, 1205 Genève.

Le projet architectural

Les HUG et l’Etat de Genève ont lancé en juillet 2016 un concours d’architecture pour la Maison de l’enfant et de l’adolescent (MEA), comprenant également l’aménagement des espaces extérieurs. C’est le bureau genevois CLR architectes, associé à l’architecte-paysagiste Pascal Heyraud, qui a été choisi parmi 38 projets architecturaux pour son projet dénommé Zig Zag Zoug.

Le projet joue sur des volumes émergeant à différentes hauteurs d’un corps central et dont l’objectif est de procurer au bâtiment, pourtant imposant, une perception relativement petite et conviviale. L’idée est de donner l’impression d’un bâtiment à taille humaine pour se rapprocher de l’esprit maison.

Les éléments de la façade varient en éléments pleins, vitrés et ouvrants. Les plans ont été conçus pour permettre à la lumière naturelle de s’infiltrer au cœur des espaces.

Enfin, le bâtiment s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement. Il sera au bénéfice d’un standard Haute Performance Energétique (HPE) et verra des panneaux photovoltaïques installés sur son toit. Par ailleurs, la construction privilégie les matériaux locaux.

Une surface de 12 600 m2, répartie sur six étages

Le rez-de-chaussée du bâtiment sera divisé en deux parties et bénéficiera de deux entrées distinctes. L’une sera consacrée aux espaces publics de la MEA qui comportent un hall d’accueil de 160 m2 s’ouvrant sur une cafétéria, prolongée par un jardin privatif. Il accueillera également des salles de conférence, un studio radio, un espace dédié aux expositions et un autre pour l’éducation à travers les sciences en partenariat avec le Bioscope de l’Université de Genève.

La seconde entrée sera consacrée au centre de jour et sera réservée aux patients et à leurs familles. Le sous-sol du bâtiment sera occupé par une salle polyvalente de gymnastique et de spectacle, ainsi que par une salle de danse et de musique.

  • Le 1er étage sera réservé au centre de jour
  • Le 2ème étage sera consacré à la guidance infantile
  • Le 3ème étage accueillera la médecine santé ado et le Pôle ambulatoire péri-hospitalier
  • Le 4ème étage sera dédié à la médiation culturelle, à un espace d’ateliers cuisine et à l’ambulatoire intensif de psychiatrie
  • Enfin, les 5ème et 6ème étages seront réservés aux hospitalisations des enfants et des adolescents.

A différents étages, des terrasses et des loggias ont été prévues pour agrémenter les espaces de vie et de circulation.

Des chambres individuelles

Les chambres, à un lit,  seront principalement orientées au calme côté parc. Chacune d’elle bénéficiera de petites alcôves situées le long des fenêtres et de niches dans le mur en tête de lit, servant de bibliothèque, vide poche ou table de nuit.

Chaque patient pourra ainsi personnaliser sa chambre et en faire un espace aisément appropriable.

Aménagement des espaces extérieurs

Le bâtiment est construit autour d’un grand jardin. Il accueillera une terrasse en lien avec la cafétéria, un potager et des jeux, comme dans une grande maison. Tous les pôles auront une possibilité d’accès au jardin, à des espaces de jeu et de détente aménagés aux abords du bâtiment.

Le projet global conçu par CLR architectes et Heyraud Pascal prévoit aussi la création d’un très grand parc, entre l’Hôpital des Enfants et la Maison de l’enfant et de l’adolescent. Ce parc sera ouvert à tous et doit devenir un lieu de passage et de promenade pour la population genevoise. Le jardin de la MEA sera clos, mais intégré au Grand Parc par la végétation.

Evidence Based Design

Fruit de nombreuses études depuis la fin des années 80, l’Evidence Based Design (EBD) s’appuie sur la constatation que l’environnement agit sur l’évolution du patient. Elle conçoit des établissements hospitaliers selon des principes visant à améliorer l’évolution du patient et diminuer les risques pour les collaborateurs. Il s’agit par exemple de privilégier les chambres à un lit, de porter une attention particulière à la lumière, aux nuisances sonores, de garantir un accès à la nature et de diminuer les risques pour les collaborateurs.

La Maison de l’enfant et de l’adolescent intègre ces principes pour offrir le meilleur environnement possible aux patients comme aux collaborateurs.